Serge Perrine – Vision 2007

medium_cubepetit.21.jpg

« Espoirs que nous adoptions collectivement une politique économique porteuse, que nous libérions les initiatives, que nous sortions de la configuration morose dans laquelle nous sommes tombés depuis quelques années. »

 
 
Serge Perrine« De quelle  couleur fut votre 2006 dans votre domaine de compétences ? »
Plutôt bleue, avec un peu de vert (la couleur de l’ouvrage IE publié cette année). Surtout sous le signe de la sécurité financière et de ses impacts sur la gouvernance des entreprises.

 

« Comment voyez vous 2007 , quelle évolutions majeures sont à attendre dans votre  domaine ? »
 Je vois 2007 sous le signe du changement. Je ne sais pas encore évaluer si ce changement ira dans un sens néfaste pour l’emploi dans les domaines que je connais, mais la période post électorale sera déterminante. Dans le domaine de la sécurité financière, l’étau se desserrera, ce qui n’est pas nécessairement une bonne chose;

« Quelles sont  vos espoirs et vos craintes  pour l’année qui vient ? »
Espoirs que nous adoptions collectivement une politique économique porteuse, que nous libérions les initiatives, que nous sortions de la configuration morose dans laquelle nous sommes tombés depuis quelques années.

« Avez-vous des projets ou des perspectives particulières dans votre domaine dont vous souhaiteriez nous dire quelques mots ?»
J’ai l’intention d’avancer, voire de terminer la mise en forme d’un travail de réflexion que j’ai entamé depuis quelques mois, sur le thème de l’économie de l’information.

 

Bio : Serge  Perrine est Docteur en mathématiques et ancien élève de l’école Polytechnique. Cet ouvrage collectif fait un point sur les nouveaux concepts et pratiques de l’intelligence économique plus de dix ans après la publication du rapport pionnier de Henri Martre et la nouvelle impulsion donnée par le rapport Intelligence économique, compétitivité et cohésion sociale, établi en 2003, à la demande du Premier ministre, par le député Bernard Carayon
Son dernier ouvrage  « Intelligence économique et gouvernance compétitive »