La Nouvelle Origine – Conversation entre Philippe Lemoine et Richard Collin

564a8922136d5ce698de0d2e6465f879.jpg

 

Un Jeudi de Mars en soirée rencontre avec Philippe Lemoine au siège de Laser. S’en suit une conversation autour de son ouvrage  » La Nouvelle Origine « 

 

 

 

La conversation en audio + extrait de l’interview en texte

 » Le titre du livre « La Nouvelle Origine « , est inspiré de Heidegger qui disait qu’il fallait que l’on cesse de croire que l’origine était derrière nous, mais que l’on ose penser que l’origine était devant nous, que c’était à nous de la construire (…) L’humanité de la renaissance (…) Descarte est mort (…) Tu existes donc je suis  »

 » Les Politiques ont un rôle important à jouer s’ils savent travailler leur authenticté (…) Il est necessaire de construire de liens inter-générationels (…) La France a une Histoire (…) Ce qui est de plus universel aujourd’hui c’est ce qui est ancré (…) Le terme individu de la modalité classique est de plus en plus remplacé par le terme de personne (…) Toute personne peut avoir un comportement d’entrepreneur (…) Aujourd’hui, il faut abolir la vision que l’entreprise type c’est la grande entreprise ! (…) Un entrepreneur c’est quelqu’un qui prend des risques, qui fait preuve d’audace (…) Tout grand cycle économique doit être porteur d’une idée forte, d’une finalité, d’un horizon (…) L’époque industrielle a su se donner un horizon, qui est la démocratisation du beau (…) Quel peut être l’équivalent pour l’économie numérique ? (…) L’idée, c’est qu’on peut faire plus que de permettre à chacun d’accéder au beau, on peut permettre à chacun de participer à la création et de devenir un créateur …  »

 » Quand Apple lance son iPod, il mise sur un design qui a un sens, une signification (…) Arriver par le design à faire des objets esthétiques, simples, plats, intuitifs,  faire de vous le maître du monde (…) l’économie de l’immatériel, se traduit en termes financiers par le fait  que les entreprises échappent peu à peu à la dictature des marchés financiers et à la « création de valeur pour l’actionnaire », défini par rapport secteur. Aujourd’hui il y a  une prime à l’originalité. »

« Peu d’entreprises se définissent comme innovantes … D’ici à 3 ans, on peut arriver à avoir 100 000 entreprises très innovantes avec des business modèles fondés sur les technologies de l’information … Le mouvement peut se faire très rapidement … Aujourd’hui les projets de créations d’entreprises ou de reprises sont plus patrimoniaux que entrepreneuriaux …  »

 » La connaissance académique et scientifique  fait une grossière erreur en essayant de promouvoir ses concepts en ne sachant pas les humaniser …  c’est l’incarnation de la connaissance qui compte (…) Un livre assez criminel dans l’histoire française est celui d’Alain Renaud et de Luc Ferry   » la pensée 68  » , où les auteurs essayent de dégommer ce qui a été la pensée Française de la différence, et cela fut extrêmement pénalisant car on a vécu ensuite un consensus sur le fait qu’il fallait tourner la page de 68 … Mais on a pas arrêté de la tourner, et de la (re)tourner … La vérité, est que cette pensée de 68 avait vivifiée des tas de choses dans beaucoup d’autres pays, et aussi d’un point de vue de la recherche informatique … D’ailleurs le concept Web 2.0 a eu un succès en France pour cela …  »
+  »  Les dirigeants doivent quitter la « théorie du soleil » … Tout doit reposer sur la construction d’énergies humaines renouvelables basées sur l’échange, sur l’énergie créatrice …  »

 

 L’integralité de l’interview en vidéo

(Nous tenons à nous excuser pour la qualité de la vidéo. Nous avions opté pour une ambiance tamisée
lors de l’interview, qui offre malheureusement, une trop faible luminosité pour assurer un visionnage confortable. Mais ce moment fut tellement agréable et lumineux dans l’échange, que nous vous la mettons, tout de même, à disposition )

 

Conversation autour du Livre de Philippe Lemoine  » La Nouvelle Origine » avec Philippe Lemoine et Richard Collin de Nextmodernity from usages 20 on Vimeo.

 

 

Philippe Lemoine, 57ans, est président-directeur général de LaSer et président du Forum d’Action Modernités . Tour à tour chercheur, informaticien, fonctionnaire et membre de cabinets ministériels, dirigeant d’un groupe de commerce, membre de la CNIL, président de la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING) il a sans cesse poursuivi une réflexion sur les questions de technologie et de société. Il préside le Comité Economie Numérique du Medef.

 

Le livre « La nouvelle Origine » sur Amazone