Michel Hervé : « De la pyramide aux réseaux »

Entretien avec Richard Collin, Directeur Associé Nextmodernity

medium_michelherve.2.jpgAu 20e siècle, l’homme est devenu de plus en plus créateur de son univers (volume des connaissances multiplié par quatre au cours des vingt-cinq dernières années) engendrant, par contrecoup, l’émergence d’une société qui veut maîtriser son destin et ne pas prendre de risque.
Dans le même temps, nous continuons à avancer sur les chemins de la liberté et, forts de notre capacité à lever les contraintes d’environnement, nous n’acceptons plus celles venant des autres.

Dans ce contexte, le travail change de nature, il devient plus complexe et ne s’accommode plus d’une hiérarchie pesante. Alors que l’individu prend de plus en plus conscience de lui-même, de son pouvoir de création, de son autonomie, de sa responsabilité sur son environnement, grâce à un champ informatif inégalé, il découvre que la qualité de son travail individuel est directement issue du travail collaboratif qu’il construit avec les autres. A l’individualisme succède l’apprentissage du collectif : le respect, la confiance, la tolérance, le don, la vérité, les règles.

Le livre montre une voie, parmi d’autres, pour atteindre cette forme moderne d’adaptation à l’efficacité collective :
– une construction individuelle qui structure son espace (le cadre de son autonomie et de sa responsabilité) et son temps (l’objectif qui marque le futur et l’histoire qui donne à repenser le chemin pour y arriver)
– une construction collective faite de processus, de règles, de formalisation à la recherche permanente du consensus, de l’harmonie.
Mais aussi, un besoin de productivité qui est l’apanage des technologies de l’information et de la communication, sans lesquelles il n’y aurait aucune raison de sortir du modèle traditionnel de l’organisation pyramidale.
Pour y arriver, comme à la fin du 19e siècle où les maîtres, hussards de la République, ont sorti le pays de l’illettrisme, il faut, aujourd’hui, une nouvelle classe de managers qui assument un rôle de catalyseur, de maïeutique, de passeur et de synthétiseur, là où, hier, ils faisaient figure de phares, de décideurs et de meneurs.

Je me suis aperçu que mon expérience de démocratie participative en entreprise et en collectivité, où le collectif se construit à partir d’individus libres et autonomes, empruntait au même paradigme que celui qui règne actuellement dans les sciences des nanotechnologies pour construire de nouveaux matériaux.
Cette singularité sera-t-elle aussi féconde dans le champ économique et social, cela c’est ma conviction, et c’est afin de la partager que nous avons écrit ce livre.
Michel HERVE
PDG du Groupe Hervé, a présidé de 1991 à 2004 l’Agence Nationale pour la Création d’Entreprises. Ancien député et deputé européen, il a été le maire de Parthenay. Ce livre « De la pyramide aux réseaux » est publié dans la collection »Acteurs de la société » des Editions Autrement; Alain d’Iribarne, Directeur de Recherche au CNRS et Elisabeth Bourguignat, secrétaire de l’association Accomplir ont contribué à sa rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.