Nathalie Brion – Vision 2007

medium_cubepetit.17.jpg

« …l’émergence des blogs et l’avènement de web 2.0 changent fondamentalement la structuration, la forme et l’impact des opinions publiques… »

 

« De quelle  couleur fut votre 2006 dans votre domaine de compétences ? »
Ce fût une très belle année pour Tendances Institut même s’il reste beaucoup à faire encore. Les entreprises ont pris conscience de l’importance des opinions publiques, de leur poids et par voie de conséquence de la nécessité pour ces dernières d’avoir une connaissance approfondie de leur enNathalie Brionvironnement societal.

« Comment voyez vous 2007 , quelle évolutions majeures sont à attendre dans votre  domaine ? »
Le « marché » de l’opinion est en train de changer. D’une part les entreprises et institutions perçoivent aujourd’hui les limites des approches quantitatives, d’autre part l’émergence des blogs et l’avènement de web 2.0 changent fondamentalement la structuration, la forme et l’impact des opinions publiques. C’est un nouveau monde qui s’ouvre à ces métiers aujourd’hui.

« Quelles sont  vos espoirs et vos craintes  pour l’année qui vient ? »
L’effet référendum et banlieues est retombé du fait de la platitude du démarrage de la campagne présidentielle, ce qui fait qu’il n’y a pas eu d’inscription massive sur les listes électorales à la fin de l’année. Ceux-là même qui ne se sont pas inscrits, sont souvent les plus mécontents du système actuel. Or, ce mécontentement va devoir s’exprimer. Manifestement ce ne sera pas dans les urnes, ce retournement signe selon moi le fait que les français n’espèrent plus dans le politique pour apporter des solutions. Il faut s’attendre à une présidentielle, brutale, houleuse marquée du sceau de la surprise.

« Avez-vous des projets ou des perspectives particulières dans votre domaine dont vous souhaiteriez nous dire quelques mots ?»
J’espère que nous saurons anticiper et maîtriser collectivement les troubles qui nous attendent.

 

 

Bio : Nathalie Brion est titulaire d’un DEA de sciences politiques et d’une licence de philosophie, elle a été associé et membre du directoire du cabinet d’intelligence économique ESL & Network de 1992 à 2000.Elle préside depuis juillet 2004 l’Institut Tendances.Par ailleurs Nathalie Brion a enseigné au DESS d’études stratégiques et marketing de l’IEP Paris, à l’ESCP et à l’École Polytechnique.
Elle est également chroniqueuse de la chaîne Public Sénat, où elle est en charge de l’analyse du discours des hommes politiques.
Nathalie Brion est co-auteur avec Jean Brousse de « La bulle, la France divorce de ses élites »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.