Théorie du lien rituel. Anthropologie et communication

Pascal Lardellier, Editions L’Harmattan, 2003
Le rite est un fait social total : pérenne, transhistorique, transculturel doté d’une grand stabilité.
c’est le principe de ritualité qui stabilise le rapport spatio temporel de l’homme avec son environnement,
L’auteur propose uen réflexion sur les formes, le sens et la fonctions des rites dans les sociétés contemporaines
Qui dit rite pense à communauté, rites d’interaction (E. Goffman) et donc lien, don qui ne vaut que par la valeur de la relation plus que par ce qui est donné. Des éléments de réflexion donc à l’ère des réseaux sociaux et connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.